Acceptez-vous l'utilisation de cookies pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web ?

En savoir plus
Retour aux news
Se lancer

Le Food Hack fait émerger des projets dans le domaine agroalimentaire 

Après un week-end riche en émotions et enrichissements, retour sur le Food Hack et ses 4 projets gagnants pour une alimentation saine, locale et durable !

Suite au lancement en juin dernier de la nouvelle stratégie agroalimentaire pour Charleroi Métropole, Food.C, Charleroi Entreprendre et son pendant au niveau du Brabant wallon, CAP Innove, ont mis leurs compétences en commun pour développer plusieurs événements structurants. Le premier événement, dénommé Food Hack s’est tenu ce week-end en format 100% digital. Trois jours d’idéation mis sur pied avec l’aide de partenaires locaux (Hub Créatif de Charleroi Métropole et Design innovation) pour faire émerger des projets prometteurs dans le domaine de l’agroalimentaire !

« Cette nouvelle collaboration visait à proposer aux porteurs de projet un accès à des expertises de terrain afin de leur permettre de développer leurs idées de manière concrète. Malgré le contexte difficile et le passage en format 100% digital, ce fut un franc succès et on se réjouit de suivre les projets dans un futur proche ! » déclare Denis Lesoil, Directeur de Charleroi Entreprendre. « Notre objectif était double: inspirer et encourager l’émergence de futurs entrepreneurs. Pari réussi ! Tous à leur manière, ces projets vont contribuer à renforcer le paysage économique wallon. » enchérit Guy Bouckaert, Directeur de CAP Innove.

Plus de 100 personnes ont participé à la conférence inspirante en ligne ce vendredi soir, où des entrepreneurs chevronnés ont évoqué les différents enjeux du secteur agroalimentaire, le rôle de l’entrepreneuriat dans le domaine et ont partagé leurs conseils pour mieux entreprendre.

« Prenez le temps nécessaire afin de choisir la bonne proposition de valeur, réfléchissez bien à votre stratégie de marketing, travaillez votre business model et surtout : soyez orienté vers l’humain. »- Emna Everard, Fondatrice de Kazidomi et intervenante de la conférence.

25 porteurs de projet ont été sélectionnés pour participer aux ateliers d’idéation et de développement de projet, qui se sont déroulés tout ce week-end sur une plateforme dédiée et qui a été mise en ligne spécialement pour l'événement par BeMyApp. Dimanche après-midi, au terme d’un week-end riche en enseignements, ils ont présenté leur projet devant un jury composé d’experts du secteur, d’acteurs financiers, de Charleroi Entreprendre, de CAP Innove et d’entrepreneurs du secteur agroalimentaire. Quatre d’entre eux se sont distingués :

  • C-Fungi de Julien Lechat et Luca Cimino, un projet carolo d’agriculture urbaine visant à produire des champignons à partir de déchets urbains comme le marc de café, afin d’aider des personnes éloignées de l’emploi à se rapprocher du monde du travail tout en relocalisant une production alimentaire;
  • Carroots de Nicolas Cotman et ses collaborateurs, une start-up du Brabant wallon qui développe des crackers hyper-nutritionnels pour aider tout à chacun à profiter d’un apéro sain, local et durable grâce à la transformation des fruits et légumes invendus des maraîchers locaux;
  • Epicerie drive de Nicolas Rosen, un projet de drive-in de produits bio, locaux et zéro déchet pour aider les carolos à faire leurs courses de manière durable, sans se ruiner et sans démultiplier les trajets grâce à l’absence de magasin physique;
  • Bocono de Noémie Lorsignol, un projet du Brabant wallon qui vise à créer une conserverie moderne et responsable, en ligne dans un premier temps suivi d’une ouverture d’un point de vente.

Ces projets gagnants décrochent, outre un accompagnement avec Charleroi Entreprendre ou CAP Innove, un accès au deuxième événement mené par CAP Innove et Charleroi Entreprendre : le Food Camp. Il s’agit d’un programme d’accélération qui permettra à 10 projets prometteurs du domaine agroalimentaire de se développer dans les meilleures conditions. Ce programme de 12 semaines est prévu pour la fin du mois de novembre et ambitionne de devenir l’un des programmes d’innovation agro-alimentaire parmi les plus avancés en Europe.

Le Food Hack est soutenu par les fonds structurels européens (FEDER) ainsi que par la région wallonne.